Shiatsu Tuina

10707462_10204409381301915_940549345_o

Définition du Shiatsu

Le Shiatsu est une discipline énergétique traditionnelle d’origine japonaise. Elle consiste à procéder à des étirements, des pressions sur certains points de façon à faciliter la libre circulation de l’énergie.
Se pratiquant sur une personne habillée de vêtements souples, le Shiatsu ne peut être considéré comme un massage.
Ni massage, ni idéologie, ni médecine au sens occidental du terme, le Shiatsu est une méthode de relaxation et de « bien être » s’inscrivant dans le domaine de la PREVENTION.

Comment agit le shiatsu

Le praticien en Shiatsu effectue des pressions avec les doigts, plus particulièrement avec les pouces. Ces pressions sont effectuées sur des zones ou des trajets spécifiques situés le long des méridiens d’acupuncture. De plus, des étirements favorisent une meilleure circulation de l’énergie.
Sans effets secondaires, le Shiatsu améliore la souplesse des tissus musculaires, facilite le fonctionnement harmonieux du système nerveux ainsi que celui des glandes endocrines, stimule enfin la circulation du sang et de la lymphe.

Qui peut bénéficier du Shiatsu, ou l’apprendre

Nous serions tentés d’utiliser la formule d’une bande dessinée fameuse, « tout le monde de 7 à 77 ans », sous réserve toutefois de l’existence de maladies ou malformations qui doivent rester du strict ressort du médecin.
Exercé par un praticien certifié, le Shiatsu contribuera au maintien de votre santé et de votre équilibre.

Shiatsu et les pratiquants d’arts martiaux

Trois explications s’offrent à nous :

  • Ces pratiquants avaient une très grande expérience des traitements des blessures car ils leur était absolument nécessaire de savoir se soigner entre eux ; le massage Tui Na était la méthode principale de traitement et son étude était généralement obligatoire.
  • Le massage était la meilleure façon pour eux de se débarrasser de la fatigue et de l’acide lactique accumulés dans les muscles, après un entraînement long et éprouvant ; non seulement le fait de se masser entre eux aidait les pratiquants d’arts martiaux à récupérer, mais il leur permettait en plus de comprendre la structure du corps et le système de circulation du chi, ce qui revêtait une grande importance pour le combat. Les pratiquants d’arts martiaux étaient donc souvent des experts en massage général et en relaxation.
  • Le développement du massage dans le monde des arts martiaux s’explique aussi parce qu’il enseignait la localisation exacte des points vitaux. Parce que ces points sont utilisés aussi bien pour masser que pour frapper, la pratique du massage était pour les étudiants la meilleure façon de connaître ces points et d’expérimenter leur profondeur. Lorsque vous frappez ces points avec force, vous pouvez provoquer des traumatismes, voire même la mort, en perturbant le chi de l’adversaire. Mais vous pouvez, pour soigner, utiliser ces mêmes points par pression douces ou par frottements et supprimer ainsi les perturbations du chi.

L’étude du massage était nécessaire pour les pratiquants d’arts martiaux qui aspiraient au plus haut niveau. De ce fait lorqu’ils avaient atteint la maîtrise de leur art, ils étaient aussi experts en massage Dian Xue. Bien sûr, à cette époque déjà, la plupart des connaissances pouvaient être obtenues dans les livres. De plus, nombre d’entre eux étaient également médecins. Cela nous montre bien que la médecine chinoise et les arts martiaux se sont développés sur la même base : la théorie du chi.

Ou ?

  Shiatu Tuina Brive

artdubienetre-n-et-b

TULLE       2ème étage 1, rue Edmond Michelet 19000 TULLE

SEILHAC     Dojo  3, chemin de la Besse     19700

Renseignement : 06 42 42 84 43        Sur Rendez vous

 

Au cours de la séance le shiatsu-shi, ou praticien de shiatsu, est souvent amené à réaliser des mobilisations articulaires, des étirements pour débloquer l’énergie qui stagne dans les articulations et/ou des percussions et des vibrations.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>