Soke Kenyu Mabuni

KenyuMabuni

 

 

Kenyu Mabuni est né Le 4 juin 1951 il est le premier fils de Kenei Mabuni

Depuis ses premières années d’enfance, il a été emmené au dojo à Ikue-cho, Asahi-ku par son grand-père Kenwa et son père Kenei et a été élevé là-bas pendant qu’ils pratiquaient.

À l’âge de 3 ans, il a appris le karaté par Kenei à leur domicile à Ichioka, Minato-ku.

A l’école élémentaire, il a pratiqué le karaté avec ses cousins dans le dojo et à l’école secondaire Konan où il a étudié l’art de Kobu do et spécifiquement des armes traditionnelles Sai et Kon, alors que pendant l’étude à l’école secondaire Otemae, il lui été enseigné le Kukishin-ryu Bojutsu de son père.

Au lycée, il a essayé de pratiquer  le karaté dans les locaux de l’école mais n’a pas réussi à obtenir la permission de son père parce qu’il y avait une différence de style. Il a donc abandonné ses activités concernant le karaté au lycée.

Au cours des années d’études à l’Institut de technologie de Nagoya et à l’Institut technologique de Tokyo, il a quitté la maison familiale et s’est concentré sur sa recherche technologique alors que sa pratique en karaté était purement personnelle.

En 1979, il a obtenu un diplôme de maîtrise de l’École supérieure d’Institut de technologie de Tokyo. Au cours de sa carrière en tant que Consultant, il a fait de nombreux voyages d’affaires à l’étranger et a eu l’occasion de faire des activités autour du Karaté, de sorte que son enthousiasme dans le Karaté est revenu et l’a exhorté à continuer la pratique et l’enseignement de l’art.

En 1999, lorsqu’il a travaillé comme Consultant à Hambourg, en Allemagne, il a enseigné le Karaté pendant son séjour, tandis qu’en 2000, il a quitté la société de conseil et est devenu Consultant indépendant. Parallèlement à son travail, il a pratiqué le karaté et l’aïkido avec son père. En 2004, il a officiellement commencé à enseigner le karaté aux enfants du collège dans son lieu de résidence à Hachioji. Depuis lors, il a produit des champions dans les Championnats juniors japonais et il enseigne le karaté quel que soit le style, en particulier le kata.

En 2008, il est devenu membre de la Fédération de Karaté à Hachioji où il vit et membre de la Fédération de Karaté de Tokyo et de JKF (Japan Karate Fédération).

Il se consacre à la fois à la transmission des techniques traditionnelles du karaté et au karaté en tant que sport de compétition, nourrissant le jeune Karateka .Son enseignement n’est pas limité au Japon mais aussi à l’étranger .

Après la mort de son père Kenei Mabuni en décembre 2015, selon la tradition, il a été nommé 3 eme Soké (successeur) lors d’une cérémonie d’inauguration tenue le 28 février 2016 à Osaka, poursuivant le travail de son père et de son grand-père qui est la propagation de l’original Shito Ryu Karate dans le monde entier.